nancy

CM Drones, basé à Témis Besançon, vient de remporter le concours national d’ERDF dans la catégorie « surveillance et contrôle du réseau aérien« . Avec l’aide de chercheurs de l’université de Franche-Comté, la société va développer le drone « Droïd » (drone de reconnaissance et d’observation avec identification de défaut)  et compte créer 18 emplois d’ici fin 2017.

Autour de huit thématiques, le concours d’ERDF  destiné aux Start-ups et PME veut faire émerger des idées innovantes dédiées aux Réseaux électriques intelligents avec la volonté d’aboutir à des offres de solutions industrielles.

Dans la catégorie « surveillance et contrôle ponctuel du réseau aérien », 28 dossiers avaient été déposés sur toute la France. Seuls sept ont été présentés en finale à Nancy. Et c’est CM Drones qui a reçu le 17 septembre dernier le premier prix de 20.000 € en contre valeur. Une véritable satisfaction pour CM Drones qui travaille avec quatre chercheurs de l’université de Franche-Comté et du laboratoire Femto-ST. « D.R.O.I.D. embarque une caméra et l’ensemble des bases de données des défauts déjà constatés sur des lignes basse et moyenne tension. Il sera ensuite possible de déterminer le problème par comparaison des images » explique-t-il. « En fonction de la typologie du terrain, du défaut constaté, les techniciens sauront, depuis le sol, quel type de matériel  déployer pour leur intervention.  »

CM Drones est aujourd’hui à la recherche d’investisseurs avec ERDF  pour démarrer le process industriel. D.R.O.I.D. pourra alors être fabriqué jusqu’à 500 exemplaires en 5 ans pour surveiller non seulement le réseau électrique mais aussi toute autre installation industrielle.

Pour la fabrication et la formation, jusqu’à 18 emplois pourraient être créés d’ici deux ans. En attendant, les 24 lauréats du concours dans les huit thématiques se retrouveront pour la grande finale nationale le 26 novembre 2015 à Paris.

Related Posts